Lac du Der
Lac du Der
Collection Office de Tourisme du Lac du Der - Photos Pascal Bourguignon

Un réservoir de la Marne en Champagne Ardenne

En 1910 et 1924, deux inondations dévastatrices conduisent les habitants de la région à entreprendre un vaste programme de régularisation des flots de la Seine. En 1938 débute la première étape de ce gigantesque chantier avec la construction du réservoir de Champaubert (450 hectares). En 1955, de nouvelles inondations montrent l’urgence d’une seconde phase. La construction d'un second réservoir, le Lac du Der, destiné à emmagasiner les crues de la Marne, débute alors. Son implantation se fera dans une vaste dépression argileuse de 4 800 hectares. En 1974, après 10 ans de travaux, les ouvriers ouvrent les vannes du canal. Ils laissent ainsi les eaux de la Marne recouvrir doucement la vaste cuvette argileuse qui allait devenir le plus grand plan d’eau d’Europe.

Des villages engloutis

Mais à la mise en eau du lac, 3 villages ont été immergés : de Champaubert-aux-Bois (180 habitants) seule l'église, installée sur un promontoire, a été sauvée des eaux. Protégée contre les vagues du large, l’église  veille maintenant sur le lac. Le village de Chantecoq, de pur style champenois, comptait 57 habitants en 1964. L’ensemble du finage de cette petite commune est sous les eaux sauf une petite colline devenue l’Ile de Chantecoq. Enfin, le village de Nuisement-aux-Bois (64 habitants) réputé pour ses vignes, vit encore à travers son église à pans de bois et sa maison du forgeron, démontées et remontées pièce par pièce sur le site du Musée du Pays du Der à Sainte Marie du Lac Nuisement.

Un site touristique exceptionnel

Aujourd'hui, le Lac du Der, c’est :

  • 4 800 hectares
  • 350 millions de m3 d’eau (cela représente 100 jours de consommation en eau potable de la région Ile de France)
  • 77 km de rivages
  • 10 km de long et 5 km de large
  • 15.4 km de canaux
  • 18.2 km de digues 

Site naturel exceptionnel par la qualité des paysages et la richesse de la faune et de la flore qui habitent ses eaux, ses champs et ses forêts, le Lac du Der est devenu un lieu de vacances et de loisirs, un espace de détente.

Les aménagements réalisés ces vingt dernières années sur le lac du Der et ses abords, permettent de proposer une offre touristique attrayante et originale, s’appuyant sur  deux grandes saisons :

  • La saison d’été d’Avril à Septembre, période de pleines eaux du lac du Der, est la saison des activités nautiques. Pour profiter d'un séjour dépaysant et d'un hébergement atypique, les Cabanes du Lac vous accueillent dans ses cabanes perchées dans les arbres !
  • La saison d’hiver d’Octobre à Mars, période des basses eaux du lac du Der, est la saison d'observation des oiseaux.

Voir le site officiel du Lac du Der.